Actualité

Visite de la manufacture de Kanab – Seconde partie

Bonjour,

 

j’ai cru comprendre que mon petit reportage photos et vidéos, vous plait 🙂 donc je vais continuer aujourd’hui, avec la suite.

 

Hier je vous ai présenté la fabrication des tampons, aujourd’hui, je vais vous parler papiers, et autres produits tel que les encres …

 

Nous continuons donc le tour de l’usine, pour aller à la zone « papier » et plus exactement nos cardstocks unis. les autres papiers des séries Design à motifs sont fabriqués dans l’autre manufacture dans l’état de Washington.

 

Voyez le stock, ça fait rêver, non ?

kanab 16

Les papiers arrivent par rame d’environ 1,5 mètre de long x 1 mètre de large.

kanab 17

Ils doivent être découpés soit au format A4, soit au format 12 x 12 ». Pour cela c’est une machine de précision qui se charge de la découpe.

 

La manipulation doit être faite avec précaution pour ne pas que l’opérateur en charge de la découpe ne se blesse. Pour cela, la machine est dotée d’un laser, qui analyse s’il y a « autre chose » dans la zone de découpe que du papier (par exemple les mains de la personne).

 

Cliquez sur le lien ci-dessous (j’ai du compresser la vidéo, j’espère que cela reste « potable » à l’écran !)

MVI_6927 bis

 

J’avoue que cette machine m’a impressionnée: tout est calibrée au centième de millimètre, et des contrôles qualité ont lieu régulièrement, mais on est pas à l’abris d’un petit décalage au fil du temps 🙂

 

Une fois les papiers découpés au format souhaité, nous sommes partis dans la zone des in-color, pour voir la machine qui permet de fabriquer les paquets avec plusieurs coloris dedans (que ce soit en 12 x 12 » ou au format A4).

 

Voici le stock de papiers:

kanab 18

 

Et voici la machine prête à fonctionner:

kanab 19

et la voici en action, c’est magique ! (cliquer sur le lien ci dessous, car j’ai du compresser la vidéo 😉

MVI_6933

 

Nous sommes ensuite allés dans la zone des encres (liquides et en pad).

Voici nos encres en bidon 🙂

kanab 20 kanab 21

 

Aujourd’hui les employés mettaient en flacon, le stampin’mist. Il faut 4 personnes à cette tâche:

  1. la première personne met le produit dans le flacon
  2. la seconde met la capsule qui permet de rendre le flacon hermétique durant le transport
  3. la troisième visse le bouchon
  4. la dernière ajoute l’étiquette grâce à une machine et range les flacons dans les cartons.

 

Personnellement, je ne vois plus du tout le Stampin’mist de la même manière sachant cela 🙂

 

Josh m’a également expliqué qu’avec la sortie du nouveau catalogue, le personnel travaille en 2x8h pour faire en sorte que tout soit prêt pour la parution mondiale. Je les ai remercié pour leur implication 🙂 car derrière nos écrans quand nous passons nos commandes, ou qu’il y a quelques bugs, nous n’y pensons pas forcément, et je trouve cela dommage.

 

Après tout cela, voici la zone d’expédition des produits: ils sont rangés par palette, en fonction de la zone mondiale dans laquelle ils sont envoyés …

kanab 22

Et j’ai eu la chance de trouver les palettes pour l’Europe et le marché français qui allaient être expédiées le jour suivant, avec notamment les produits que l’on aurait en pré-commande (mais ça, je ne pouvais pas vous le dire  :))

kanab 23

 

j’ai pu aussi rencontrer le directeur de l’usine Chuck, qui était vraiment heureux de nous rencontrer et de savoir que nous venions de France !

 

Josh nous a aussi montrer les locaux non techniques.

 

Voici donc la salle de « brainstorming », où une fois par mois, l’ensemble des employés se réunissent pour donner leurs idées.

kanab 24

 

Josh m’a demandé ce que nous les français(es), nous aimions plus particulièrement et ce qui nous intéressaient le moins. J’ai suggéré quelques idées, on verra si c’est pris en compte (lol), mais Josh a pris des notes 🙂

 

Enfin, voici la salle de déjeuner (personnellement j’adore !!)

 

kanab 25

 

Après une de visite, il est temps de repartir. j’ai plein d’idées dans la tête !

kanab 26

 

et pour m’accompagner dans la sortie de l’usine, j’ai eu droit à un beau concert d’abeilles butineuses, voyez plutôt:

 

J’ai eu la chance incroyable de visiter cette usine, et pour cela je tiens à remercier de tout coeur:

  • Laetitia, notre directrice France, à qui j’ai osé demander si cela été possible et qui m’a donné les contacts
  • Josh, pour avoir pris du temps pour nous accompagner et nous expliquer tout ce que nous voyons. Et aussi répondre à toutes nos questions.
  • Chuck, le directeur de l’usine, pour avoir accepter notre visite
  • et enfin mon mari, Guillaume, qui a accepté de m’accompagner, qui a joué au reporter pour moi, et surtout me soutien à fond dans ma passion et n’hésite pas à m’accompagner à l’autre bout du monde pour que je puisse m’épanouir pleinement dans cette passion.

 

J’espère aussi, que ce petit reportage, vous permettra de voir, que tout n’est pas automatisé, qu’il y a des personnes derrière notre activité qui travaillent très dur pour que nous ayons tout en temps et en heure, et qu’ils font leur possible pour que tout soit parfait (et à l’impossible nul n’est tenu).

 

A très vite.

 

Aude

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *